L’Elan

  • Centre de formation pour adolescents
  • 50 places
  • Jeunes avec un handicap mental
  • Cursus de 4 ans dès la fin de l’âge de scolarité
  • Horaires scolaires avec repas
  • Une unité particulière, l’Escale, accueille 6 jeunes présentant d’importants troubles du spectre autistiques ou troubles envahissants du développement.

  • Rue de Genève 74-76
    1004 Lausanne

    T 021 623 35 25
    F 021 623 35 20
    lelan@frd.ch

Devenir adulte

L’Elan est un atelier de formation au travail et à la vie d’adulte. Il accueille des jeunes avec un handicap mental plus ou moins important. Durant quatre ans, ils ont l’occasion de se former dans plusieurs classes-ateliers différentes, choisies en fonction de leurs souhaits et des projets d’apprentissage: blanchisserie, bois, cognitif, créa-service, cuisine, poterie, socialisation, industriel, papier-carton.

Ils acquièrent des gestes, des techniques et des attitudes qui leur permettent d’assumer un travail simple dans le cadre d’une équipe. Ils développent également leurs capacités cognitives et améliorent leurs connaissances transposables dans la vie quotidienne. Ils renforcent leur identité personnelle et leur autonomie pratique et sociale.

Renforcer l’acquis

Les jeunes passent une bonne partie de leur journée dans la classe-atelier. Ils sont accompagnés par des enseignants spécialisés et des éducateurs. Ils apprennent à fournir un travail de qualité pour des clients. Ils suivent des cours pour renforcer les acquis scolaires utiles dans leur quotidien. Ils travaillent notamment des notions mathématiques comme la valeur de l’argent, le comptage, le mesurage et l’utilisation des quatre opérations.

Durant les pauses ou lors du repas de midi, ils apprennent à partager des moments en groupe, à tisser des relations avec leurs camarades, à exprimer ce qu’ils ressentent.

En fonction de leurs besoins, ils sont aussi suivis par des thérapeutes, psychologues, psychomotricienne, logopédiste qui apportent un regard transdisciplinaire. Les autres collaborateurs, stagiaires, secrétaire réceptionniste, responsable technique, personnel de maison, cuisinier, jouent aussi un rôle important auprès des jeunes.

Prendre l’identité d’un travailleur

Durant son parcours, chaque jeune est en contact avec différentes activités professionnelles, même s’il n’apprend pas un métier proprement dit. Au fil des mois, il acquiert une identité de travailleur.

L’équipe encadrante l’accompagne aussi dans ses questionnements personnels. Ils l’aident à construire sa personnalité. Elle vise non pas l’autonomie maximale, mais optimale qui tient compte de ses besoins, compétences, ressources et difficultés.
A la fin de ce cursus, le jeune peut intégrer un atelier protégé plus ou moins productif ou un atelier de développement personnel, en fonction de ses possibilités.

L’Escale, une unité particulière

L’Escale fait partie intégrante de L’Elan. Elle accueille six jeunes atteints de troubles envahissants du développement. Ils bénéficient d’un encadrement pédagogique et thérapeutique qui tient compte de leurs besoins et de leur évolution. Dans la mesure du possible, ils participent à des activités de l’Elan, dans les moments collectifs et/ou dans les périodes de classe-atelier.

Les enseignants spécialisés et les thérapeutes poursuivent un double objectif: proposer un aménagement proche de la formation offerte aux autres jeunes et favoriser une intégration ultérieure dans des ateliers adaptés à leurs intérêts et leurs compétences.